Détails du formation - Agence paysanne pour economies rurales

Est-ce que vous vous intéressez à la promotion d’un développement agro économique qui inclut les producteurs agricoles ?

Si c’est le cas, cette formation est conçue pour vous. Nous accueillons des professionnels des organisations paysannes, des compagnies privées, des institutions financières, de la société civile et du secteur public. En mettant l’accent sur l’entrepreneuriat, l’inclusion et l’action collective des producteurs agricoles, cette formation vous offre des outils et des options pratiques pour l’analyse et l’action, visant l’amélioration du niveau de vie des producteurs, en termes de nourriture, revenus et transactions commerciales.

Les exploitations agricoles familiales en tant que petites entreprises

Pour des raisons pertinentes, les Nations Unies ont déclaré la décennie des fermes familiales (2019-2028). La plus grande partie (90 %) des fermes dans le monde sont des exploitations familiales, généralement de petite taille. Ces 500 millions d’exploitations familiales représentent un tiers de la population mondiale et fournissent 80 % de la production agricole. Les exploitations agricoles familiales sont - et resteront - cruciales pour la production et la sécurité alimentaire. Les exploitations agricoles familiales sont des petites entreprises qui constituent la plus grande partie des personnes actives dans le secteur privé.

L’action collective et collaborative des paysans

À travers des actions collectives de leurs organisations, les producteurs agricoles peuvent gérer leurs risques et leurs couts, et améliorer leur positionnement et leur performance. Cette formation examine six domaines d’interventions complémentaires pour l’action collective des producteurs : (1) Intrants agricoles ; (2) Pratiques agricoles (3) Financement agricole ; (4) Valeur ajoutée après-récolte ; (5) Relations du marché et du commerce ; (6) Environnement politique et commercial. Pour aboutir à des changements effectifs et pour développer des relations commerciales, les producteurs agricoles doivent collaborer avec d’autres acteurs (privés et publics) dans tous les domaines mentionnés ci-dessus.

Vers une approche différente pour le développement agricole

Jusqu’à présent, les fermiers ne sont que partiellement impliqués dans la conception et la mise en œuvre des programmes de développement agricole. Les efforts des gouvernements, entreprises et bailleurs pour écouter et apprendre des producteurs sont remarquablement limités. L’habitude de traiter les paysans comme des groupes cibles et/ou des bénéficiaires des programmes de développement persiste toujours. Cette formation approche les paysans comme des entrepreneurs et leurs organisations comme des acteurs et partenaires clés. Le développement agro-économique est perçu comme un sport d’équipe, qui, pour être efficient, nécessite la collaboration des paysans avec plusieurs autres joueurs, du secteur privé et public.

Principaux objectifs et orientations

Cette formation a été conçue pour améliorer la situation et la performance des exploitations agricoles familiales et des organisations paysannes. Son objectif général est de fournir de nouvelles connaissances et de développer de nouvelles capacités pour mieux inclure les producteurs aux processus de développement agro-économique. L’accent est mis sur des outils pratiques qui sont pertinents pour la situation de travail des participants. La formation a deux orientations principales :

  • L’inclusion des producteurs. Une boite d’outils pratiques pour producteurs, organisations paysannes et modérateurs, pour améliorer l’implication des producteurs dans la conception, la mise en œuvre et l’adaptation des programmes de développement agro-économique ;
  • L’action des producteurs. Des options pour l’action collective des producteurs et la collaboration avec d’autres acteurs et parties prenantes, pour améliorer l’accès aux intrants agricoles, aux services financiers et aux marchés ; pour innover dans la production et les activités après-récolte ; et pour participer aux processus de prise de décisions stratégiques.

Objectifs d’apprentissage spécifiques

La figure ci-dessous schématise le déroulement du cours. À la fin de la formation, les participants seront capables de :

  • Initier l’élaboration d’un cas de développement agro économique incluant les producteurs ;
  • Profiler les paysans, évaluer leur dotation en ressources et comprendre l’entrepreneurial paysan dans son contexte ;
  • Évaluer la gouvernance, la gestion et la performance des organisations paysannes ;
  • Entreprendre l’analyse de systèmes agro-économiques, y compris l’analyse des filières et leurs chaines de valeur, et l’analyse de la configuration des acteurs privés et publics ;
  • Identifier les défis et les opportunités auxquels les producteurs doivent faire face et identifier des options pratiques pour l’action collective dans six domaines d’intervention ;
  • Analyser et modérer les relations des paysans avec d’autres acteurs (fournisseurs d’intrants, entreprises et commerçants, banques et IMF, agences gouvernementales, centres de recherche, vulgarisation, et autres) et suggérer des options pour améliorer ces relations.
WCDI-Fare-Cycle-FR-1 (1).jpg

La formation offre des approches pratiques, des outils et des options pour la participation active des paysans dans le développement agro-économique, et pour la planification, la mise en œuvre, le suivi-évaluation et l’apprentissage multi-acteurs. Le but est de vous équiper pour devenir un « agent de changement » dans votre pays et dans votre organisation.

Apprentissage interactif

Le programme de formation donne l’occasion aux participants d’apprendre les uns des autres, de relier les sujets traités à leur situation de travail et de travailler sur leur propre cas de développement agro-économique incluant les producteurs. La diversité des méthodes (devoirs avant le début de la formation, présentations et discussions, travail de groupe, études de cas, exercices d’outils, orages d’idées, visites aux producteurs néerlandais, leurs organisations et entreprises coopératives) vise à adresser les différents styles d’apprentissage et à promouvoir l’échange d’expériences, du savoir et du savoir-faire.

Retour à la page du cours général