Project

Formations en gouvernance du changement climatique et en adaptation au changement climatique

Formations pour une délégation du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime-Maroc.

Le Projet d’Intégration du Changement Climatique dans la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (PICCPMV) vise la diffusion des mesures d’adaptation au changement climatique, notamment le semis direct auprès des petits agriculteurs relevant de cinq régions ciblées du Maroc, à savoir Tadla Azilal, Doukkala Abda, Chaouia Ouardigha, Rabat Salé Zemmour Zaer et Gharb Chrarda Beni Hcine.

L'objectif de la formation a été de se perfectionner dans le domaine du « changement climatique » à travers des cours théoriques et des études de cas.

Objectifs spécifiques étaient :
  • Les participants à la formation amélioreront leurs connaissances dans le domaine d'adaptation au changement climatique ;
  • Les participants amélioreront leurs compétences grâce à une utilisation d’outils spécifiques applicables à la sauvegarde des ressources naturelles des projets pilier II du PMV ;
  • Les participants acquerront une connaissance approfondie des bonnes pratiques agricoles en vue de s’adapter au changement climatique.

Il a été définit avant la formation que suite à celle-ci les participants auraient la capacité de :

  • Contribuer au débat sur l'adaptation au changement climatique, en fournissant des connaissances utiles à la mise en œuvre des stratégies de de planification au sein du PMV ;
  • Développer efficacement des mesures d'adaptation aux changements climatiques pour les projets du PVM en appliquant les outils et options nécessaires à l’adaptation au changement climatique.

Deux groupes de 9 et 10 personnes, composés par ADA, ont été formés respectivement en : (a) Gouvernance et changement climatique ; (b) Adaptation au changement climatique dans les domaines de l'agriculture et de la gestion des ressources naturelles. Pour chacun de ces thèmes des points spécifiques ont été abordés (comme l’agriculture de conservation ou la déforestation) selon les besoins des groupes.

Une excursion par groupe a été organisée pour étayer les thématiques de chacun des groupes. Au cours des deux derniers jours de la formation, chaque groupe a formulé des plans d'action dans le cadre de leur programme au Maroc.  La formation a été dispensée en langue française. Les formateurs principaux étaient Arend Jan van Bodegom et Caroline Desalos. Pour certains thèmes spécifiques des experts de l’université et du centre en recherches environnementales Alterra ont été engagés.

Le groupe cible concernerait pour une majorité des ingénieurs agronomes responsables, travaillant dans l'Agence pour le Développement Agricole et dans les Directions Régionales de l'Agriculture, chargés notamment de l'identification, la conception, et le suivi évaluation des projets agricoles du Plan Maroc Vert.