Project

Mise en place d'un institut de la sécurité alimentaire au Bénin

L’insécurité alimentaire demeure un phénomène répandu au Bénin. Environ 12% des ménages sont touchés ; surtout dans les zones rurales où l’agriculture est la principale activité économique.

Ce sont les femmes, et par conséquent leurs enfants, qui sont les plus touchées. Plus de 30% des enfants béninois de 6 à 59 mois souffrent d’une malnutrition chronique. L’insécurité alimentaire concerne aussi le pouvoir d’achat des ménages qui n’ont pas une capacité suffisante de production vivrière. D’où leur stratégie de trouver des emplois en dehors de l’agriculture. L’insécurité alimentaire a plusieurs dimensions qui demandent une réponse intégrée.

Le Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA) du gouvernement fait ressortir que, malgré ses atouts et potentialités, le secteur agricole fait face à des contraintes considérables: prédominance des petites exploitations, insuffisance des investissements, faible productivité et faible compétitivité des filières. L’amélioration de la sécurité alimentaire nécessite l’adoption de stratégies adéquates pour renforcer la disponibilité, l’accessibilité, la stabilité et l’utilisation des ressources alimentaires, tout en préservant leur qualité et l’environnement.

l’Université d’Abomey-Calavi

L’écart entre la précarité de l’économie agricole et la volonté politique constitue un défi à la solution duquel les institutions universitaires, et en particulier l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), peuvent efficacement contribuer. Pour que l’objectif d’une sécurité alimentaire accrue puisse être concilié avec la création d’emplois agricoles porteurs et l’amélioration des conditions de vie et de travail, il est nécessaire de renforcer la capacité de diagnostic des facteurs sous-jacents de l’insécurité alimentaire, de mettre en oeuvre des stratégies de développement plus adéquates à l’encontre des groupes les plus vulnérables, et de développer des compétences d’encadrement au niveau national, régional et communautaire.

Renforcement de la sécurité alimentaire

Ce projet a pour objectif général de contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire au Bénin, par la mise en place d’un Institut de la Sécurité Alimentaire capable de développer des outils de veille (observatoire) et de fournir des offres de formations et d’expertise innovantes et sensibles au genre.

Les objectifs spécifiques sont les suivants:

  1. Renforcer les capacités institutionnelles de l’Institut et l’établir comme centre de veille et de conseil, au service des pouvoirs publics, des parties prenantes et des professionnels ;
  2. Renforcer la capacité académique de l’Institut, y compris ses infrastructures, pour assurer la qualité, la pertinence et l’attention au genre de son offre d’expertise, de formations et d’appui-conseil aux entreprises.